MIRO – The Innovation Imperative : Les nouvelles fonctionnalités MIRO

29/11/2023
Par Fabricia Waffo Fotso

Le mardi 7 novembre dernier avait lieu le premier évènement organisé à Paris par Miro : The Innovation Imperative. Les principaux thèmes abordés au cours des différentes conférences concernaient en l’occurrence l’innovation digital, l’IA, les nouvelles fonctionnalités de Miro et des exemples d’utilisation de l’outil dans les environnements de travail des différents conférenciers.

A ce propos, un panel d’experts était présent comme Grisha Pavlotskyi, Thomas Caliman, Arnaud Becart, David Roque et Thibault Dupré. Estelle Villard, la directrice de Miro France, était organisatrice de cérémonie, et le fondateur et PDG de Miro, André Khusid nous a prodigué de précieux conseils.

Pour rappel, Miro est un outil de travail collaboratif créée en 2011. Il réunit une diversité de cas d’usage qui facilite le travail en équipe comme la planification, la conception ou encore le développement de produit. En quelques chiffes, Miro comptabilise 65 Millions d’utilisateurs au quotidien et 200 000 clients. Forte de sa popularité, la plateforme se positionne aujourd’hui comme un espace de travail pour l’innovation.

L’équipe de Miro nous a donné rendez-vous au club We are pour nous présenter les fonctionnalités récentes de la plateforme. Arnaud Becart, ingénieur solutions chez Miro, s’est chargé de cette mission.

Le talktrack board recording

Le retour des clients de Miro sur l’utilisation de l’espace de travail est un levier fondamental pour aider les équipes à se mettre à la place des utilisateurs et pouvoir s’améliorer continuellement. L’insight qui a été le point de départ de la création de cette fonctionnalité a été la préoccupation des clients au regard des différents modes de travail. Ceux-ci ont définis de nouveaux modes d’organisation, notamment le travail asynchrone. En effet de nombreuses équipes travaillent dans différents pays et donc à des horaires différents. Le mode d’organisation est donc devenu une problématique majeure pour les utilisateurs de Miro. La proposition de l’outil face à cet insight a été le talktrack board recording.

Il permet d’enregistrer un tutoriel audio ou une vidéo immersive d’un tableau en laissant la possibilité aux autres membres d’interagir avec les enregistrements. Les utilisateurs pourront également lire un enregistrement effectué au préalable en mode de présentation interactif. Grâce à ce système d’enregistrement, même si une personne n’a pas pu assister à une réunion, elle peut présenter des idées à l’équipe de façon asynchrone.

Pour proposer la meilleure expérience à leurs clients, Miro n’a pas hésité à se servir de l’IA, surtout pour la fonctionnalité Miro Assist.

L'IA Miro Assist

Cette mise à jour joue un rôle fondamental dans l’évolution de Miro. Grâce à des prompts ou des questions, les utilisateurs peuvent créer différents contenus comme des cartes mentales, des user stories, des diagrammes ou encore du code. Avec la fonction de synthèse de pense-bêtes, les utilisateurs peuvent condenser plusieurs pense-bêtes en ligne en un seul entre autre.

Autre exemple, en posant des questions à l’IA Miro Assist, celui-ci peut générer de multiples éléments à partir d’un contenu existant comme des résumés, des idées, des images et même des présentations !

Cette nouvelle fonctionnalité constitue une grande avancée pour l’efficacité de la collaboration au sein des équipes. Tout comme la collaboration de Miro & Google Workspace.

Miro X Google Workspace

Cette option permet d’utiliser Miro dans l’ensemble de son Google Workspace. Cela inclue :

  • Le partage de documents avant une réunion avec Google Agenda
  • La possibilité de centraliser tous les documents
  • La liberté de travailler d’où on souhaite

Il y a une garantie de sécurité et un accès au service pour toutes les équipes ainsi qu’un gain de temps dans l’organisation.

Les fonctionnalités à venir

En plus de nous détailler les fonctions et les objectifs des fonctionnalités récentes, Arnaud Becart nous a livré un aperçu de celles qui sont à venir. Nous vous en présentons quelques-unes.

Le Guardian Miro

Cette solution utilise l’IA pour analyser le contenu des différents tableaux et identifier les données sensibles comme les numéros de carte bleue ou de sécurité sociale. Après une analyse, les tableaux sont classés suivant leur niveau de sensibilité. Pour respecter les données des utilisateurs, un tableau dans la catégorie confidentiel ne peut pas être partagé avec l’ensemble des collaborateurs, mais seulement avec des personnes spécifiques.

La solution cerne les besoins des utilisateurs, protège leurs données et calcule les risques.

La Gouvernance

L’option a pour mission de gérer la rétention des contenus. En définissant des politiques de rétention personnalisées, en supprimant automatiquement les tableaux qui ne sont plus utilisés au bout d’un certain temps. Elle donne aussi la possibilité aux administrateurs de récupérer du contenu à des fins légales (telle qu’une poursuite judiciaire). Ainsi, même si un utilisateur supprime un tableau, il reste récupérable pour les besoins de conformité et d’audit.

Nous pouvons conclure que les équipes de Miro ont su se montrer à l’écoute des besoins des utilisateurs et se sont adaptées aux nouveaux de modes de travail qui ont été majoritairement amplifiés par le contexte sanitaire, pour proposer des fonctionnalités adaptées. Arnaud nous a également révélé que Miro a développé des applications pour mobiles et pour tablettes, ainsi qu’une application spécifique pour les écrans interactifs. Cette approche permet aux utilisateurs de collaborer depuis différents appareils en garantissant une expérience fluide et intuitive.

Un autre élément qui a été mis en avant lors de cette conférence est le rôle important de l’IA dans la mise en place de ces différentes fonctionnalités. Ce sujet sera d’ailleurs l’objet de notre prochain article.

Fabricia Waffo Fotso
Social media manager and content creator